Logo Villa le cercle à Deauville

+ 33 2 31 14 14 14

Pourquoi la Villa le Cercle de Deauville s’appelle-t-elle ainsi ?

Le Cercle : groupe d’aristocrates amoureux des chevaux

Pour savoir pourquoi la Villa le Cercle s’appelle ainsi, il est intéressant de remonter l’histoire.

Le Cercle est un groupe de propriétaires fondé en 1873 comprenant des sportsmen souhaitant avoir à Deauville un lieu de réunion et une salle de réception apportant toutes les commodités auxquelles ils étaient habitués dans leurs cercles parisiens.

Les membres du Cercle regroupaient des artistocrates propriétaires d’écuries de courses menés par le comité fondateur réunissant de prestigieuses personnalités de l’époque :  vicomte O. Aguado, G. Brinquant, G. Delahante, le comte Delamarre, L. Delatre, le comte H. Grezulhe, le comte HalleK-Claparede, le comte Hocquart du Turtot, le marquis de Saint-Sauveur et le baron de Soubeyran. Le premier président du Cercle, Vicomte Paul Daru décède en 1877 il sera par la suite succédé par les présidents suivants :  le comte Hocquart du Turtot (de 1878 à 1885), le duc de Castrie (en 1886), le comte Florian de Uergolay (de 1887 à 1910) et le comte Le Marois.

Le cercle avait pour vocation de promouvoir des sports tels que le golf et le tir au pigeon, les entrées aux tournois de golf et de Polo. Les membres se réunissaient alors au Casino de Deauville.

C’est en 1876 que ce groupement se dote de l’immeuble élaboré par Desle François Breney et par l’entrepreneur Reugnet qui deviendra la Villa Le Cercle de Deauville.

La Villa le Cercle de Deauville pendant la seconde guerre mondiale

A l’origine, le terrain du Cercle s’étendait du boulevard Eugène Cornuché jusqu’à l’avenue du Général Leclerc. Au cours de l’entre-deux guerres, sa partie sud-est est vendue et bâtie. Durant la Seconde Guerre mondiale, le Cercle est réquisitionné par l’armée allemande, qui le dépouille de tout son mobilier. C’est également à cette époque que les pots couronnant l’étage d’attique du bâtiment principal ont disparu.

La Villa le Cercle : l’un des plus anciens immeubles de Deauville

Le Cercle est un des immeubles les plus anciens de la station de Deauville. Cette villa d’exception réunit plusieurs corps de bâtiment dans un Jardin enclos : le Cercle proprement dit, l’ancienne salle du jeu de Paume (construite en brique, actuellement partiellement détruite) et un pavillon aligné sur la rue Le Marois ayant abrité les bureaux du Pari Mutuel dans les années 1910. Ce dernier, en rez-de-chaussée sur sous-sol, est en pierre calcaire et en brique recouvertes d’un enduit en ciment. Le toit, en bôtière, est couvert en ardoise. Cet immeuble s’inspire de l’architecture anglaise de style Tudor. De plan symétrique, l’édifice comprend un rez-de-chaussée sur sous-sol et un étage de comble. L’étage d’attique, couronné par un bahut orné de tables et de balustres à panse galbée en quart-de-rond, dissimule un toit à long pans brisés couvert en zinc et en ardoise, donnant l’illusion d’un toit en terrasse. La bichromie de la brique, matériau de gros-œuvre, participe au décor des élévations. Une terrasse surélevée court sur tout le rez-de-chaussée de l’élévation principale nord-ouest.

Son garde-corps d’origine en brique a été remplacé par des balustres en pierre de style néo-classique. Ordonnancée, la façade principale est animée par un avant-corps en rotonde percé par de larges baies cintrées cantonnées de pilastres. De chaque côté de la rotonde, les baies rectangulaires sont rehaussées d’un fronton cintré orné d’une niche abritant un buste de femme en terre cuite.

LA VILLA LE CERCLE DEAUVILLE : LIEU DE RÉCEPTION PRESTIGIEUX POUR LES ÉVÉNEMENTS D’ENTREPRISE

 

En 2006, la Ville de Deauville confie au Centre International de Deauville l’exploitation de la Villa le Cercle de Deauville. Depuis lors, elle a accueilli de nombreux événements prestigieux et a été le lieu de rencontre de nombreuses personnalités célèbres. La villa a été restaurée avec soin pour préserver son charme historique tout en offrant des installations modernes pour les événements d’entreprise et les soirées du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

 

LA VILLA LE CERCLE DEAUVILLE ACCUEILLE ÉGALEMENT LES ÉVÉNEMENTS PRIVÉS !

 

Au fil des ans, La Villa Le Cercle a été témoin de nombreux mariages, réunions de famille, réceptions et autres événements spéciaux. Les invités sont toujours émerveillés par l’atmosphère luxueuse et paisible de la villa, ainsi que par son emplacement idéal à quelques minutes à pied de la plage et des commerces de Deauville. Ces derniers peuvent profiter de l’histoire et de la tradition de la villa tout en célébrant leurs événements importants dans un environnement luxueux et moderne.

 

En résumé, La Villa Le Cercle est un lieu événementiel prestigieux à Deauville, avec une riche histoire et une tradition d’accueil événementiel !

 

Notes : Qui est l’architecte de la Villa Le Cercle de Deauville ?

 

Desle François Breney, originaire de Haute Saône étudie l’architecture à l’école nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il y rentre en 1826 et est diplômé en 1829 et a été l’élève du baron Haussmann.

 

François Breney débute sa carrière à Paris puis après son mariage, les époux Breney viennent habiter en 1844 à Trouville-sur-Mer. Durant la période ou il vivait à Trouville sur Mer, il devient l’adjoint au maire du comte d’Hautpoul en 1849 puis en 1855 il devient l’auteur des plans de la nouvelle ville de Deauville en 1860 avec le baron Clary . C’est avec le duc de Morny qu’il dessine le trapèze et les alignements des principales villa de la station balnéaireC’est en 1861 qu’il emménage dans sa villa à Deauville et devient le premier maire de la nouvelle station de bord de mer. Son mandat de maire débutera le 23 novembre 1861 à 1876.

 

Francois Breney Desle a été nommé Chevalier de la Légion d’honneur en qualité d’architecte et Maire de Deauville (Calvados) 12 novembre 1867. Desle Francois Breney décède le 17 juillet 1891, à 86 ans à Deauville. Il restera dans la mémoire de la ville de Deauville qui lui dédiera une rue dans le cœur de son centre-ville, la rue Breney reliant le port de la Place Morny

 

Sources : Région Basse-Normandie – Direction de l’Inventaire général du patrimoine – Culturel Abbaye aux Dames – Place Reine Mathilde BP 523 – 14035 Caen Cedex